Latitude et longitude pour mes analyses d’urine !

Et la en lisant le titre de ce billet vous vous dites, ça y est nous l’avons totalement perdu.

Bah justement non, je ne peux plus me perdre car j’ai tout le matos.

Ok je vous explique.

Vous le savez peut être mais moi le grand ayatollah de la geek attitude, l’empereur de la hype, le prince des gadgets de tous poils j’ai été ringardisé il y a quelques mois par mon amoureuse qui m’a fait découvrir le géocaching. Autant vous dire que mon égo a souffert.

Me voilà maintenant géocacheur à mes heures perdues. C’est bien gentil de chercher et trouver des géocaches, mais la tentation de passer de l’autre côté du miroir est trop forte, je vais moi aussi dorénavant poser mes propres géocaches.

Me voilà donc équipé d’un GPS Garmin pour indiquer avec précision les coordonnées des caches.

Etrex30x

 

Ensuite il faut des conteneurs pour y cacher le logbook et éventuellement un ou plusieurs objets, voire même des objets voyageurs. Je vous l’accorde, les petits flacons avec bouchons orange ressemblent fortement à des flacons d’analyse d’urine !

Geocaching

 

Les conteneurs sont variés. De la nano cache à la cache plus standard. On peut même les aimanter. Bref j’ai pas fini de faire mumuse.

Geocaching

 

À cela s’ajoute l’équipement que nous avions déjà à savoir cette magnifique trousse renfermant des trésors sélectionnés par les morveux et qui viendront en échange d’éventuels objets trouvés dans les caches. Un crayon, des logbook de rechange et le tour est joué.

Geocaching

Vous mettez tout ça dans un sac à dos avec des gourdes et en avant pour l’aventure.

Prochaine étape, imprimer mes logbooks et référencer mes caches sur geocaching.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *